Yiri-dôtrô

Daniel Oulai

Pays de déploiement

Côte d'Ivoire

Secteur

Agriculture

Certains ravageurs comme la chenille légionnaire d’automne (FAW) constituent une menace sérieuse pour la sécurité alimentaire en Afrique subsaharienne. La FAW s’attaque à plus de 80 espèces végétales différentes et les experts en agriculture estiment que le ravageur pourrait causer des pertes de plus de 13 milliards de dollars pour des cultures comme le maïs, le sorgho, le riz et la canne à sucre. Il peut également voler jusqu’à 1 600 kilomètres en 30 heures, ce qui signifie qu’il peut facilement migrer vers les fermes et les pays environnants. Actuellement, la surveillance des ravageurs sur le terrain se fait soit en envoyant des techniciens, soit en comptant et en identifiant manuellement les parasites capturés dans les pièges de surveillance. Indépendamment de la méthode utilisée, l’agriculture intelligente face au climat exige des déterminations précises et rapides des niveaux de population des espèces présentes dans les cultures, et les méthodes actuelles peuvent être trop lentes par rapport à la dynamique de population de ces parasites. Afin de contrôler la propagation des parasites et de réduire le risque d’une future crise humanitaire, les petits agriculteurs ont besoin d’un meilleur accès à des informations immédiates, précises et exploitables sur la manière d’atténuer, d’identifier et de combattre la légionnaire d’automne. Notre présente solution intelligente utilise ces technologies numériques, notamment les capteurs, l’imagerie géo-spatiale et l’analyse de données pour permettre aux petits exploitants agricoles de bénéficier de conseils utiles et de prendre des décisions éclairées. Aussi permet de surveiller l’activité des organismes nuisibles à grande échelle afin de contrôler la présence et l’activité de ces organismes nuisibles sans avoir besoin d’inspections régulières et fréquentes des cultures.

Suivez Yiri-dôtrô
Les votes sont terminés.