Rencontre avec Isahit, 2e place du Prix de l'Entrepreneur Social 2018

Pouvez-vous nous parler de votre société ?
Fondée en 2016 par Isabelle Mashola et Philippe Coup-Jambet, Isahit est une startup socialement responsable qui permet de faire le lien entre intelligence artificielle et intelligence humaine. Cette tech for good française propose aux entreprises une plateforme d’impact sourcing digitale en mode self-service ou via une interface programmatique (API), pour le traitement de tâches digitales ne pouvant être prise en charge par une intelligence artificielle.
La communauté de HITers d’isahit (HIT=human intelligence task) est essentiellement composée de femmes basées en Afrique, à la recherche de complément de revenu pour financer leurs études ou un projet entrepreneurial. Isahit s’inscrit dans une démarche de co-développement en participant au déploiement de la stratégie RSE des entreprises françaises et africaines et en donnant des opportunités nouvelles aux populations des pays émergents.
Isahit donne du travail digital à plus de 800 femmes à travers 17 pays et a pour ambition de s’implanter dans 25 pays d’Afrique francophone et anglophone et Asie fin 2019 et de rassembler 10.000 HITers pour engendrer un impact social auprès de 40.000 personnes, d’ici 3 à 4 ans.

Pourquoi avoir choisi de participer au Prix Orange de l’Entrepreneur Social (POESAM) ?
Nous avons décidé de nous inscrire au POESAM car Isahit correspond bien à ce que ce prix représente : projet innovant, utilisant la mobile money pour une inclusion numérique plus forte et dont l’objectif est d’améliorer les conditions de vie des populations en Afrique. Il ne faisait aucun doute pour nous de postuler.

En un mot le POESAM c’est…
C’est tout d’abord une très belle visibilité avec le réseau Orange et ses partenaires. Ensuite, c’est une belle récompense financière qui nous a vraiment aidé dans notre développement à l’international et enfin c’est une reconnaissance pour les projets qui opèrent pour un monde meilleur et plus équitable.

 

Suivez Isahit sur Facebook, Twitter et LinkedIn.

 

Le site Isahit