1

Manzer Partazer

1er prix

Pays de déploiement

Madagascar

Secteur

Autre

Manzer Partazer is the first food sharing initiative of the Indian Ocean. Our aim is to reduce food waste by simply sharing it and connecting surplus food to people. How it works: Currently the project exists in Mauritius and Madagascar where we ‘save’ food which would otherwise go to waste, such as buffet leftovers of hotels or restaurants, close to expiry date products of supermarkets & suppliers or bread from bakeries, by connecting it to nearby partner organizations such as orphanages struggling to buy food. Today the project is based on a zero cots food sharing approach which builds its strength on making the most of the existing resources while keeping in mind food safety requirements. The limits of our zero-costs system are that we are 1) financial dependent 2) not automated in process which limits our productivity and growth 3) not flexible in transport hours and therefore we are limited in 4) food surplus types, food donors and receivers. The solution is an application. As a collaborative platform this application will allow a direct communication between everyone who has food to share (donate or sell) and everyone who would like to get this food (as donation or by buying it) as well as everyone who would like to transport food in order to earn solidarity points which can be rewarded into orange money or food vouchers. The application will therefore extend the possibilities of who shares, what gets shared, how it gets transported and who receives food and in which manner (free or paid). This will allow Manzer Partazer to auto-finance its social and environmental mission by creating revenue through a fee for every transaction, advertisement on the application and a margin from the reprocessing groups using food waste to turn food surplus into new products. Our vision is that through the achieved digitalization and financial autonomy the project will becomes an easy spreadable project enabling to fight food waste national, regional and then globally.

2

MAJIKA

2e prix

Pays de déploiement

Madagascar

Secteur

Énergie

MAJIKA est une entreprise sociale Malgache ayant pour objectif de faciliter les conditions de développement économique des zones rurales. MAJIKA s’appuie sur deux leviers : – L’accès l’électricité d’origine renouvelable – L’appui à l’entrepreneuriat rural Dans ce cadre MAJIKA opère une centrale électrique autonome et écologique dans le village d’Ampasindava à l’ouest de Diego Suarez. Un mini-réseau villageois distribue de l’électricité aux ménages et petites entreprises du village. Les technologies de prépaiement et mobile money sont en cours d’installation afin d’assurer un suivi fin et rigoureux des usagers. D’un point de vue technique, les donnés sont enregistrées et transmises via de l’envoi de données entre le village et le bureau de MAJIKA basé à Diego. Cela permet de connaitre et d’anticiper les besoins du village mais aussi de suivre techniquement la production, le stockage et la distribution d’électricité. MAJIKA développe actuellement des kits électriques à destination des entrepreneurs ruraux. Un système de leasing innovant basé sur le prépaiement permettra aux entrepreneurs de devenir propriétaire de leurs systèmes en 2 à 3 ans.

3

Betaksys Système - Madagascar

3e prix

Pays de déploiement

Madagascar

Secteur

Autre

BETAKSYS SYSTEME, le PREMIER système à Madagascar qui permet d’avoir l’état des EMBOUTEILLAGES en temps réel et qui est également le SYSTEME D’INFORMATION pour les voyageurs sur les transports en commun, plus précisément le taxi-be. 1 millions de personnes sont transportés par jour à Antananarivo. Des panneaux d’affichages seront installés près des abribus. Un site web et une application mobile seront dédiés. Et tout cela sera GRATUIT pour les Tananariviens. Les embouteillages génèrent des pertes d’environ 1 200 heures/an/personne pour le pays car tous les acteurs économiques perdent 4h/jour dans les transports. Ces gens ne seront pas performants à l’école ni au travail car ils seront stressés. Notre système donnera des informations pour éviter ces embouteillages ou au moins, de pouvoir les quantifiés. Pour les transports en commun (taxi-be), nous constatons en soirée les longues files d’attente de 2 h pour prendre le taxi-be, mais aussi les gens qui se demandent si c’est le dernier bus. Tout cela génère du stress pour les citadins. Désormais, il est possible de géo localiser chacun des 4 000 taxi-be en ville. Grâce aux infrastructures d’Orange Madagascar (réseau 4G/3G) et grâce à nos jeunes et talentueux ingénieurs malgaches en télécommunication / en électronique, BETAKSYS SYSTEME tiendra ses promesses. Nous remercions Orange Madagascar. L’Entreprise a sorti l’Offre « Be SMS » pour que nous puissions transmettre nos données via des SMS ILLIMITE à prix intéressant. Et cela 1 mois après notre discussion. Nous remercions la plus grande Communauté Technologique Malgache, l’ONG HABAKA, pour l’accompagnement (Fablab…). Nous remercions l’APUM (Association des Professionnels de l’Urbanisme à Madagascar) pour les conseils avisés sur les implications en urbanisme de notre projet. Nous remercions l’IMV Antananarivo (Institut des Métiers de la Ville) pour le partage d’expérience en matière d’amélioration des transports publics à Antananarivo.

MAJIKA

Prix du Public Entrepreneur Club

MAJIKA est une entreprise sociale Malgache ayant pour objectif de faciliter les conditions de développement économique des zones rurales. MAJIKA s’appuie sur deux leviers : – L’accès l’électricité d’origine renouvelable – L’appui à l’entrepreneuriat rural Dans ce cadre MAJIKA opère une centrale électrique autonome et écologique dans le village d’Ampasindava à l’ouest de Diego Suarez. Un mini-réseau villageois distribue de l’électricité aux ménages et petites entreprises du village. Les technologies de prépaiement et mobile money sont en cours d’installation afin d’assurer un suivi fin et rigoureux des usagers. D’un point de vue technique, les donnés sont enregistrées et transmises via de l’envoi de données entre le village et le bureau de MAJIKA basé à Diego. Cela permet de connaitre et d’anticiper les besoins du village mais aussi de suivre techniquement la production, le stockage et la distribution d’électricité. MAJIKA développe actuellement des kits électriques à destination des entrepreneurs ruraux. Un système de leasing innovant basé sur le prépaiement permettra aux entrepreneurs de devenir propriétaire de leurs systèmes en 2 à 3 ans.