5 erreurs à ne pas commettre sur les réseaux sociaux

1- Être absent
La nature a horreur du vide. Si vous ne créez vos comptes sur les réseaux sociaux, quelqu’un d’autre le fera pour vous. Quoi de pire pour une marque que de ne pas avoir son mot à dire dans une discussion publique sur ses offres et ses produits ?
Par exemple, au Sénégal, une campagne de communication vantant les mérites d’un produit éclaircissant s’est heurtée à des protestations sur les réseaux sociaux. La marque n’ayant pas de présence sur les réseaux les plus utilisés, elle n’a pu que subir ce bad buzz.
Solution : consacrez le temps et les ressources adéquats aux réseaux sociaux.

2- Y aller au hasard
Ne publiez pas sur tous les réseaux sociaux les mêmes contenus promotionnels sans respecter les codes propres à chaque plateforme. Avoir une présence sur les réseaux sociaux sans stratégie de communication équivaut à se présenter devant des millions de clients potentiels sans avoir préparé son discours.
Solution : définissez une stratégie autour d’objectifs clairs : acquisition de nouveaux clients et augmentation du chiffre d’affaires, création d’une communauté et développement de la notoriété de la marque, etc.

3- N’y aller que pour diffuser des messages à sens unique
Il est frustrant pour un client de se sentir ignoré lorsqu’on cherche des réponses à un problème. Sur les réseaux sociaux, le feu de paille devient vite un incendie catastrophique.
Solution : votre service est hors ligne pendant une journée ? Utilisez les réseaux sociaux pour annoncer la nouvelle à votre communauté. Vous recevez un message d’encouragement ? Remerciez vos abonnés et montrez-leur qu’ils peuvent compter sur vous.

4- Acheter des followers ou fans
La qualité vaut mieux que la quantité. « Nous recommandons à nos clients de ne jamais investir dans ces offres sombres qui vous proposent une base d’abonnés de plusieurs milliers de personnes pour quelques euros. A la fin, on se retrouve avec des comptes fictifs ou des robots qui n’ont aucune valeur réelle. Aussi, sur certains réseaux sociaux comme Facebook et Instagram, ou votre « reach » définit la visibilité de vos contenus, ces utilisateurs fictifs signent la fin de vos comptes ! », souligne Menes Hazoume, social media manager béninois.
Solution : si vous souhaitez faire croître votre communauté très vite, investissez dans l’animation et/ou dans des campagnes de communication approuvées par la plateforme en question.

5- Vouloir des résultats immédiats
Sauf si vous êtes derrière le prochain #Makmende (*), ou le tristement célèbre #BringBackOurGirls, une bonne stratégie social media prend du temps à montrer ses effets.
Ne succombez pas à des subterfuges qui proposent le succès instantané. Ce n’est qu’après plusieurs mois de constance, de respect de votre ligne éditoriale et de réponses aux attentes de vos abonnés, que vous vous construirez une identité sur les réseaux sociaux.
Solution : mesurez l’impact de la présence d’une marque sur les réseaux sociaux sur le moyen voire long terme.

(*) Makmende est un personnage fictif qui a connu une résurgence populaire après avoir été utilisé dans un clip par le groupe kenyan Just A Band, dans la vidéo de leur chanson « Ha-He ». La vidéo est devenue la première sensation virale d’Internet au Kenya.