Fin de la phase de votes par pays: bravo aux vainqueurs !

Le Prix Orange de l’Entrepreneur Social 2017 inclut deux périodes de votes, une par pays (terminée) et une autre (en septembre) qui opposera tous les candidats qualifiés d’Afrique et du Moyen-Orient.

Outre le plaisir de participer et d’assister à une forme de compétition sociale, un des objectifs de l’organisation de votes publics est de fournir des opportunités de communication autour des projets de chacun. C’est l’occasion de faire connaître son idée, son équipe, sa marque, voire son produit ou son service pour les projets les plus avancés. Il ne s’agit pas d’une obligation et le gain potentiel est surtout technique (passage devant le jury quel que soit le résultat du processus d’évaluation interne) et d’image. C’est le moment où partager son enthousiasme et trouver des supporters qui pourront suivre son projet après le concours. La capacité à entraîner avec soi de nombreux partisans fait évidemment réfléchir les jurés.

Quelle est, dans ces circonstances, la meilleure façon d’employer son énergie au service de son projet entrepreneurial ? Pour la phase des votes nationaux, nous constatons que la mobilisation de certains, sur les réseaux sociaux (Facebook principalement, et dans une moindre mesure Twitter et LinkedIn) et dans les cercles amicaux, professionnels et universitaires, a joué son rôle. D’autres ont préféré consacrer leur temps et leur ingéniosité à trouver des moyens de détourner la règle du jeu (un vote par personne et par jour pour chaque projet). Nous avons analysé les votes et rectifié les scores en conséquence. Nous contacterons les vainqueurs du prix coup de cœur dans chaque pays.

Félicitations à ceux qui ont réussi à recueillir le plus de votes et à décrocher le prix « coup de coeur ». Pour les autres, la victoire est encore possible : tous les participants sont encore en lice pour arriver jusqu’au jury via l’évaluation interne d’Orange…